Les restaurations esthétiques indirectes collées

Actualité > Les restaurations esthétiques indirectes collées

Comment se passe les restaurations esthétiques indirectes collées ?

Première séance

Préparation

  • Anesthésie
  • Empreinte sectorielle pré-opératoire en cas de restauration volumineuse
  • Mise en place du champ opératoire
  • Dépose a minima des anciennes restaurations + exérèse carieuse
  • Analyse des parois résiduelles et confirmation de l’indication.

Mise en forme des préparations

  • Epaisseur minimale de 2 mm
  • Angles de transition internes arrondis
  • Angles externes nets sans biseau
  • Abaissement sur 2 mm des parois résiduelles de moins de 2 mm

Empreinte et temporisation

  • Empreinte sectorielle double mélange
  • Réalisation d’inlays provisoires en résine bis-acryl à l’aide de l’empreinte préopératoire ou en résine souple de temporisation
  • Scellement avec un ciment sans eugénol en cas de manque de rétention

Deuxième séance

Essayage

  • Dépose des éléments provisoire
  • Réglages des points de contacts si nécessaire
  • Essai avec une pâte d’essayage et validation esthétique
  • Mise en place du champ opératoire

Collage

Préparation des tissus dentaires

  • Microsablage à l’alumine
  • Mordançage (acide orthophosphorique): dentine 15 sec. / émail 30 sec.
  • Adhésif frotté vigoureusement puis étalement à la soufflette
  • Photopolymérisation

Préparation de la pièce prothétique en disilicate de lithium

  • Mordançage (acide fluorhydrique) 20 secondes / rinçage / séchage
  • Silane laissé 1 min puis séché
  • Mise en place du composite de collage dans l’intrados puis insertion
  • Essuyage des excès sous faibles pression
  • Photopolymérisation sous forte pression

Polissage

  • Retrait des excès de colle au bistouri courbe
  • Dépose de la digue
  • Polissage
  • Réglage occlusal
  • Radiographie de contrôle

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Dans la même catégorie